Le superviseur de la famille

Le superviseur de la famille

L’épouse et l’époux sont les deux grands piliers de la famille, mais l’homme étant une création spéciale et disposant de qualités plus marquées en termes de raison, la responsabilité de la famille lui incombe et il en est l’élément majeur.

DIEU l’a élevé au grade de tuteur et de gardien de sa famille, et c’est en ce sens que le Saint Coran nous révèle : « Les hommes ont autorité pour s’occuper (et assumer la charge et la direction) des femmes en vertu du surcroît d’avantages que DIEU a conféré à ceux-là par rapport à celles-ci, et en vertu (aussi) des dépenses qu’ils font de leurs biens (en faveur de leurs femmes)… ».[220]

Parce que c’est Le SEIGNEUR qui lui a attribué ce rôle très difficile et d’une grande responsabilité, il devra redoubler d’effort pour accomplir sa tâche d’une façon exemplaire. Pour réussir son
mariage, il devra remplir sa maison de paix et de sérénité et s’assurer du bien-être et du bonheur de sa famille.

Le Messager de DIEU (PBDLF) a dit : «  L’homme est le chef de sa famille et à ce titre il est responsable de ses membres ».[221]

L’homme qui est donc le directeur de sa famille, doit être conscient que son épouse est un être humain comme lui. Elle a des exigences, des souhaits, le droit à la vie et à la liberté. Elle n’a pas été créée pour être asservie, mais elle est sa partenaire de vie et son âme sœur. Il devra également prêter attention à ses souhaits et à ses désirs intérieurs. Elle n’est pas sa propriété et elle a des droits sur lui.

DIEU Le Très Haut dit dans le Saint Coran : « (Quant à elles) elles ont (des droits) équivalents à leurs obligations, selon les convenances (respectant la loi divine). Et les hommes ont une prééminence sur elles.[222]

 

[220] ANNISÂ (Les Femmes) : Verset 34.

[221] Moustadrakou Alwassail 2/550.

[222] ALBAQARAH (La Vache) : Verset228.