Si l’infidélité d’une femme est prouvée

Si l’infidélité d’une femme est prouvée

Si la preuve de l’infidélité d’une épouse est établie et qu’elle a bel et bien commis l’adultère, son mari sera confronté à un problème très difficile. D’une part sa dignité sera atteinte et d’autre part, il lui sera très difficile de supporter une telle honte. Ce sera un bras de fer très dangereux entre lui et sa conscience, très difficile à gérer.

Ici, l’homme a plusieurs chemins qui s’offrent à lui :

La première façon pour lui de préserver l’honneur de la famille, serait de garder le silence sur l’infidélité de son épouse et d’obtenir un statu quo entre elle et lui. Bien sûr que ce choix est inacceptable, car il devra vivre sous le même toit que son épouse infidèle et peut-être endurer la présence d’un enfant illégitime. Les hommes proches de DIEU se refuseront à cela, tandis que d’autres pour avoir pris ce chemin
abject, cachés il est vrai derrière des prétextes méprisables, vivront dans le déshonneur le reste de leur existence.

La vie alors de celui qui aura choisi cette voie honteuse, ne sera plus différente de celle des animaux. Il se sentira avili et méprisé.

Le Noble Prophète Muhammad (PBDLF) a dit : «Le Paradis exhale ses senteurs à une distance de cinq cents ans, mais deux individus seront privées de son odeur : celui qui a été désavoué par ses parents et le proxénète ». Un homme demanda : « O Prophète d’Allah, qui est proxénète ? ». Le Prophète (PBDLF) répondit : « Un homme qui sait que son épouse a commis l’adultère et qui reste silencieux face à sa trahison ».[193]

La deuxième façon serait de se venger en assassinant son épouse et l’homme avec lequel elle a commis l’adultère. Ce sera alors pour lui un soulagement temporaire mais néanmoins dangereux et qui ne donnera rien de bon. Il est rare qu’un meurtre reste caché pour toujours.

L’assassinat sera démasqué et poursuivi. Il ne pourra pas facilement prouver au Tribunal sa bonne foi en l’absence de son épouse. Par conséquent, il sera probablement jugé coupable. Il sera condamné à mort, ou devra passer une très longue période de sa vie en prison. Sa vie sera brisée et ses pauvres enfants deviendront des orphelins. Ainsi, une personne raisonnable devra en toute circonstance maitriser son émotion brute, sans penser pouvoir tirer profit d’un acte de vengeance qui mettrait la vie d’autrui en danger, tout comme sa propre existence. L’homme doit rester mesuré dans ses interventions, être patient et garder son self control intact face aux évènements, éviter les actes de folie, rechercher et trouver les vraies solutions.

La troisième façon équivaudrait à se suicider en pensant ainsi se débarrasser de la trahison de son épouse et du déshonneur causé par son acte hideux. L’autolyse, dont les effets néfastes se reflètent énormément dans les pages de magazines et de journaux, est une action grave et un péché majeur, qui perdra son auteur dans ce monde et dans l’au-delà. C’est une action réfractaire, commise contre la religion sacrée de l’Islam et Allah Tout Puissant promet l’Enfer à quiconque la commettrait. Cela reviendrait à se priver de la vie en se détruisant. N’est-il pas totalement irrationnel de se venger sur soi-même en désirant fuir ce monde et perdre simultanément l’au-delà ? Et la femme qui a commis une trahison, se retrouvera-t-elle libre de toute accusation ? Si vous vouliez commettre les pires choses, vous n’agiriez pas autrement que cela.

Si la certitude de l’infidélité de l’épouse a été établie, la quatrième façon d’agir sera de divorcer. Ce sera le meilleur chemin à prendre et le plus légitime. Il est vrai que le divorce désintègre la famille et crée beaucoup de dégâts. Il est difficile à supporter, surtout s’il y a des enfants. Cependant, il n’y a pas d’autres moyens que celui-là. Pour bien
agir, vous devrez divorcer de votre épouse, puis prendre le relais et vous occupez personnellement de vos enfants, parce qu’il ne serait pas bénéfique pour eux de rester auprès d’une femme corrompue, quand bien-même s’agirait-il de leur mère.

Il est difficile pour un père d’élever seul ses enfants, cependant lorsqu’il le fait, c’est avec l’espoir d’obtenir pour son action La Satisfaction d’Allah Glorifié soit-Il. Il se peut alors qu’il obtienne de Sa part une épouse chaste, que son sort s’inverse durablement et qu’il retrouve une vie normale et honorable.

 


[193] Wasā'il al-Shīʿa 109/14.