Le confort du mari

Le confort du mari

Les difficultés de la vie pèsent lourdement sur les épaules des hommes. Ils s’exposent par exemple sur leurs lieux de travail aux insultes, aux railleries, aux réprimandes, au harcèlement des collègues. Ils pourraient ne pas être en mesure de recouvrer les créances et rembourser les dettes ou avoir du mal à trouver un emploi convenable. Tous ces problèmes, qui ne sont pas
nouveaux, sont fréquents. Ils expliquent aussi en partie le fait que la plupart des hommes vivent moins longtemps que les femmes.

Pour surmonter les épreuves de la vie, ils auront besoin de sympathie, d’empathie, de calme et de repos.

Madame ! Lorsque votre époux rentre du travail épuisé, il espère trouver dans sa maison, un abri ombragé pour soulager son être des luttes quotidiennes. S’il rentre à la maison décontenancé, saluez le et complimentez le. S’il a faim, offrez-lui une table colorée. Si les problèmes s’invitent, laissez-les de côté. Lorsqu’il se repose, veillez sur son sommeil. S’il a    froid, réchauffez-le. Si la chaleur lui fait mal, rafraichissez-le. S’il est fatigué et tendu, soulagez-le avec des mots doux et s’il n’a pas envie de parler, n’insistez pas. S’il commence à parler, écoutez-le. Avec votre amour et votre compassion, guérissez ses blessures. Aussi petit et insignifiant qu’il puisse se
sentir, encouragez-le.

Dites-lui que les épreuves font partie de la vie et qu’elles surviennent ainsi pour tout le monde. Donc ce n’est pas grave, tout ceci peut-être surmonter grâce à la force de la patience et de la persévérance. Sa masculinité doit reprendre le dessus. Si les obstacles s’avèrent très dur à franchir, qu’il maintienne sa patience et ses efforts, jusqu’à ce que le problème soit résolu. Si vous pensez qu’il a besoin de conseils pour trouver la voie à suivre, vous pourrez utiliser les recommandations des amis, des parents ou consulter un sage bienveillant.

Chère Madame ! Dans de telles circonstances, votre époux a plus que jamais besoin de votre affection, car vous n’êtes pas sans savoir que l’amour peut faire des miracles. Réconfortez-le comme pourrait le faire une infirmière compatissante ou un psychiatre compatissant. Encouragez-le et soyez prête à lutter avec lui, contre vents et marées. Vous fortifierez votre intimité et votre amour, et vous renforcerez ainsi votre couple.

L’Imam Jafar a-Sâdiq (as) a dit : « Il n’y a rien de mieux dans le monde qu’une femme décente. Lorsque son mari la rencontre, il est heureux et joyeux »[76].

Et l’Imam Redha (as) a dit : « Il y a des femmes qui ont des enfants, elles sont gentilles et affectueuses, soutiennent leurs maris dans les difficultés et les incertitudes de la vie, dans ce monde et dans l’au-delà, et ne commettent pas d’excès »[77].


[76] Biharou-Anwar 103/ 217.
[77] Moustadrakou Alwassail  2/534.