Le mari à la maison

Le mari à la maison

Certains hommes très pointilleux, se mêlent constamment des affaires de la maison. Pourquoi cette chose est ici et pas là ? Pourquoi est-ce sale ici ? Pourquoi servez-vous le déjeuner si tard ? Pourquoi manger salé ? Pourquoi ne pas manger un autre aliment ? Pourquoi les herbes sont sur la table ? Pourquoi l’eau de la piscine est-elle sale ? Si vous mettiez ceci dans le pot, se serait mieux ! Je l’ai dit cent fois !!!

Et des centaines de ces petites et insignifiantes objections, qui empoisonnent la vie de la famille. Certains iront si loin, qu’ils provoqueront des lignes de fracture au sein des leurs. Faire preuve de prudence est toujours bénéfique. Si à la maison vous décidez de marcher sur les plates-bandes de votre épouse, pour être efficace faites-le à bon escient et correctement. Si vous avez un commentaire à faire, ne le faites pas sans consultation ni réflexion, et n’usez pas de la force ou de l’autorité pour imposer votre avis. Vous devrez également tenir compte des besoins et des aspirations de votre épouse. Vous pouvez avec sagesse et intelligence lui parler de vos goûts et de votre plaisir de vivre à la maison auprès d’elle, et essayez d’obtenir son consentement. Si certaines choses ne sont pas à votre goût, parlez-lui-en avec douceur et respect.

Car à force d’écouter continuellement vos reproches, votre épouse  commencera à ne plus faire attention à vous…  A cause de cette pression quotidienne que vous lui imposez, elle oubliera ses goûts et ses désirs, pour satisfaire les vôtres. L’atmosphère de la maison se ternira et l’ambiance chaleureuse disparaitra.

Examinons s’il vous plaît l’histoire suivante :

Un homme a affirmé au poste de police que sa femme avait quitté la maison depuis deux mois, pour se réfugier chez ses parents. L’épouse a déclaré que son mari ne partageait pas ses goûts dans l’administration de leur maison et réajustait en permanence tout ce qu’elle faisait. Elle s’est donc enfuie de la maison.[75]

L’homme ne doit pas négliger le fait que les femmes sont expertes dans les arts de la maison et c’est pour cette raison qu’elles seront plus en mesure que d’autres, d’exceller dans ces domaines.

 

  [75] Journal Etilaat 16 Ordibehesht 1351.