Chère Dame ! Ne regardez que votre mari

Chère Dame ! Ne regardez que votre mari

Chère Dame ! Il est possible qu’avant votre mariage vous rêviez d’épouser un homme riche, haut placé, instruit, drôle…

Ces aspirations étaient en soi très bien. Maintenant, vous avez fait votre choix, et l’alliance sacrée du mariage vous lie à votre époux. Vous devez l’aimer et lui être très attentionnée. Renoncer à vos désirs passés vous sauvera de l’anxiété et de la détresse. Ne cherchez pas à le comparer aux autres hommes car ce faisant, vous deviendriez désespérée et resteriez perplexe.

Pourquoi prendriez-vous le risque de le vexer en le comparant à celui-ci ou à celui-là? Savez-vous qu’avoir l’œil sur celui-ci ou celui-là, vous rendra triste et affectera votre vie psychologique?

L’Imam Ali (as) a dit : « Celui qui recherche de son regard la vie d’ici-bas s’épuisera et sera dominé de manière permanente par l’envie».[92]

Si vous comparez votre mari à d’autres hommes, vous en trouverez certainement un sans aucune imperfection apparente. Ignorant tout de ses défauts, vous penserez alors qu’il s’agit bien entendu de « l’homme parfait ». Vous vous mentirez alors à vous-même en vous croyant malheureuse, persuadée que vous serez d’avoir raté votre vie conjugale.

Maintenant, nous aimerions attirer votre attention sur cette histoire : Une femme nommée… et âgée de 18 ans a été arrêtée par la police alors qu’elle venait de s’enfuir de son domicile. Elle déclara : « Je suis mariée depuis 3 ans et petit à petit j’ai commencé à sentir que je n’aimais pas mon mari. J’ai commencé à le comparer à d’autres hommes et j’ai fini par me demander pourquoi je l’avais épousé. »[93]

Chère Dame ! Voulez-vous pour vous l’affliction et la misère?

Voulez-vous détruire votre vie?

Voulez-vous la destruction de votre bonheur?

Prendrez-vous le risque de contracter des maladies neurologiques?

Voudriez-vous être atteinte de problèmes psychologiques ?

Ne comparez pas votre époux aux autres hommes. Ne dites pas par exemple : « J’aurais souhaité avoir épousé un tel… J’aurais aimé que mon mari ressemble à un tel… Je voudrais que le travail de mon mari soit comme cela… Je souhaiterais… Je désirerais… Je souhaite… ». Quels avantages   tireriez-vous de ces désirs et de ces souhaits ? Pour quelles raisons valables seriez-vous  triste, de vivre auprès de votre conjoint ? Pourquoi détruire l’amour et la joie de la famille ? Si vos désirs se réalisaient et que vous épousiez un autre homme, serez-vous satisfaite de lui à cent pour cent ? Et si l’un d’eux est marié, êtes-vous sûre que son épouse est satisfaite de lui ?

Chère Dame ! Si vous vous désintéressez de votre époux et vous enthousiasmez pour les autres hommes, il se découragera à son tour et perdra tout intérêt pour vous. Vous ne devrez pas plaisanter avec eux ni leur tenir compagnie. En tout état de cause, vous ne devrez accorder aucun intérêt à l’un d’entre eux, ni même à son portrait photographique.

Le Saint Prophète(PBDLF) a dit : « Le Seigneur désapprouve sévèrement la femme qui regarde autre  que son mari ».[94]

 

.

[92] Biharou-Anwar 104/38.
[93] Journal Etilaat 3 Esfand 1350.
[94] Biharou-Anwar 104/39.