L’éthique féminine

L’éthique féminine

Une personne de bonne humeur, bien élevée, souriante lorsqu’elle s’adresse aux autres, endurante et patiente devant les évènements et les difficultés de la vie, sera appréciée par tout le monde. Elle sera estimée par ses nombreux amis et admirée. Elle sera à l’abri des maladies nerveuses et mentales et ne sera pas affectée par les problèmes et les difficultés de l’existence. Elle sera gagnante dans la vie.

L’Imam Jafar a-Sâdiq (as) a dit : « Aucune vie n’est plus agréable que celle de celui qui a de bonnes mœurs »[54].

Une personne impatiente, le visage grave et qui relâche son attention dès les premiers obstacles de la vie perdra sa joie. Son existence deviendra triste, amère et déplaisante. La plupart de ses amis la fuiront. Elle souffrira d’insomnie et perdra son appétit. Le terrain sera alors favorable pour contracter différents maux, spécialement les maladies mentales.

Le Prophète Muhammad(PBDLF) a dit : « L’âme de l’homme impatient souffrira en permanence »[55].

La bonne moralité est donc une nécessité sociale, en particulier dans la vie conjugale car les époux évoluent ensemble.

Chère Dame ! Si vous voulez une vie paisible pour vous, votre conjoint et vos enfants, ayez une bonne moralité. Soyez de bonne humeur et souriante. Ne soyez pas désagréable et querelleuse. Vous éviterez ainsi de transformer votre petit « chez-vous » en un enfer incandescent. Lorsque votre cœur respirera le bonheur et la joie de vivre, vous deviendrez alors pour votre époux et vos enfants, un ange de miséricorde. Soyez agréable à l’égard de vos enfants et de votre époux  quand ils partent à l’école ou au travail. Votre cœur qui leur sourit et vos adieux chaleureux, suffiront à remplir leur journée de bonheur.

La plupart des divorces trouvent leurs origines dans l’absence d’harmonie entre les époux. Carence due notamment à la présence de mauvais traitements et de désaccords moraux. L’absence d’éthique dans le couple est cause première des conflits familiaux. Référons-nous aux statistiques suivantes : Pendant l’année 1968, sur un total 16039 cas de demande de divorce, 12760 se sont produits suite aux mauvais comportements des époux. Dans l’année 1969, sur un total de 16058 cas, 11246 l’ont été pour cause de désaccord entre le mari et la femme. Ces simples statistiques nous montrent donc bien que, 70% des cas de demandes de divorce se sont produits en raison de l’absence d’éthique entre les époux.[56]

Chère Dame ! Avec vos bonnes manières, vous gagnerez l’amour et la fidélité de votre époux, car le bon traitement que vous lui prodiguerez, fera fleurir dans son cœur l’espoir et la confiance en l’avenir. Autrement, il tournera son regard, pour s’échapper à la vie de famille et à la maison.

Nous attirons votre attention sur cette histoire : Une femme s’est plainte au juge de son mari qui mangeait toujours son déjeuner et son dîner à l’extérieur de la maison. Le mari répondit : « je mange toujours à l’extérieur, car ma femme a une mauvaise attitude et c’est la pire des femmes du monde ». Son épouse se leva brusquement et se mit à le battre devant le juge.[57]

Cette femme ignorante pensait qu’en se plaignant constamment, en maltraitant et en battant son mari, elle réussirait à le ramener chez lui. Mais pour ce faire, elle aurait dû utiliser une méthode logique et simple : les bonnes manières et un comportement exemplaire.

Voici une autre histoire : Une femme a déposé plainte contre son mari, qui ne lui parlait plus depuis quinze mois et malgré tout continuait à payer ses frais de subsistance par l’intermédiaire de sa mère. Il répondit que son épouse avait une mauvaise attitude, et que pour cette raison il avait décidé de ne plus lui parler pendant quinze mois et qu’il continuerait à le faire.[58]

Les problèmes les plus courants de la vie conjugale, peuvent être résolus avec une bonne moralité et un bon comportement. Si votre conjoint ne vous aime plus, s’il rentre tard, s’il sort pour dîner ou  déjeuner seul , s’il devient irritable, s’il devient nerveux et dilapide vos biens, s’il parle de   séparation, de divorce, restez polie et aimable avec lui. Avec les bonnes manières et un comportement exemplaire, vous obtiendrez des miracles.

l’Imam Jafar a-Sâdiq (as) a dit : « Pour avoir adopté le bon comportement, Allah Glorifié soit-Il accordera à sa créature une récompense équivalente à la bénédiction du djihad. Elle sera récompensé matin et soir »[59].

Il a dit aussi (as) : « La femme qui dérange son époux et le fait souffrir est éloignée de la bénédiction d’Allah Exalté soit-Il. Et la femme qui respecte son mari, lui obéit et ne lui cause pas de mal sera bénie et prospère »[60].

Il est rapporté d’une tradition du Saint Prophète(PBDLF):

Ayant été informé du cas d’une femme qui jeûnait tous les jours et tous les soirs adorait Dieu mais d’un mauvais caractère et médisante envers ses voisins, le Saint Prophète (PBDLF) révéla : « il n’y a rien de bon en elle et c’est une habitante de l’Enfer »[61].

 


[54] Biharou-Anwar 71/389.
[55] Masdar sâbiq 73/298.
[56] Journal Etilaat 15 Âzar 1350.
[57] Journal Etilaat 3 Béhman 1350.
[58] Journal Etilaat 3 Chahrivar 1349.
[59] Biharou-Anwar 71/377.
[60] Masdar sâbiq 103/253.
[61] Masdar sâbiq 103/253.