Les Secrets

Les Secrets

Habituellement les femmes sont au courant des secrets de leurs maris et des mystères gravitants autour d’eux. Elles connaissent par exemple le montant de leurs revenus, leurs objectifs dans l’avenir, leurs métiers et les postes qu’ils occupent. Cependant parce que certains hommes refusent de tout raconter à leurs épouses, les discussions finissent par ne plus tourner qu’autour de ce sujet.

Certaines d’entre elles se plaignent du fait que leurs maris ne leur fassent pas confiance. Ils ne les laissent pas lire leurs lettres, ne les informent pas du montant de leurs revenus, ne sont pas francs avec elles, ne répondent pas à leurs questions et parfois leur mentent.

Toutefois les hommes ne dédaignent pas partager leurs secrets avec leurs épouses. Cependant, une catégorie d’entre eux pense qu’elles pourraient les dévoiler et leur causer des ennuis. Certaines femmes au courant des secrets de leurs époux, en profitent par exemple pour les faire chanter lorsqu’ils sont notamment en difficulté. D’autres, parfois emportées par la force de leurs émotions et de leurs sentiments perdent pied et finissent par les divulguer.

Nous aimerions attirer votre attention sur l’histoire suivante : Une femme nommée… en révélant le secret de son mari, lui valut d’être condamné à un an de prison. Pour se justifier, elle déclara : « J’ai senti chez lui de la froideur vis-à-vis de moi et j’ai agi ainsi pour qu’il m’aime plus ! ». Plus tard, la cause réelle de son acte émergea. Ce fut sa demande d’achat d’un collier très cher, qu’il lui refusa. Elle le dénonça alors devant les tribunaux, pour la falsification dans les registres de sa date réelle de mariage.[171]

Donc si une femme aime son mari et veut partager ses secrets, elle se doit d’être très prudente, afin de n’en parler à quiconque sans son autorisation, et cela même s’il s’agit de ses parents ou bien de ses amis. Tôt ou tard, à supposer qu’elle n’agisse pas ainsi, son époux se rendra compte de la révélation de ses secrets.

Par conséquent une personne sage ne devra pas révéler les secrets dont il a la charge.

L’Imam Ali (as) a dit : « La poitrine d’une personne sage est le coffre de ses secrets ».[172]

L’Imam Ali (as) a également dit : « Les biens dans ce monde et dans l’au-delà sont la somme de deux choses : la tenue des secrets et l’amitié avec le bienfaiteur. Et tous les mots sont réunis en deux choses : la divulgation des secrets et l’amitié avec les bandits ».[173]

 


[171] Journal Etilaat 19 Déy 1350.

[172] Biharou-Anwar 75/71.

[173] Masdar sâbiq 74/178.